Hannigan EQ Rake Progress LUDWIG

Reviews The Rake’s Progress / Taking Risks DVD

CR NEWS

The Arts Desk, June 2020
“… the hours spent mentoring Hannigan’s youthful cast have clearly paid off: singing and acting are outstanding. John Taylor Ward’s Nick Shadow is splendidly creepy, nicely set against William Morgan’s wide-eyed Tom. Aphrodite Patoulidou makes for an appealing Anne, the whole thing moving at a cracking pace under Hannigan’s baton. Image and sound are excellent – an enjoyable set.”


Opéra Magazine, June 2020
“la troupe de jeunes chanteurs est très convaincante” 
“D’une sensibilité toute mozartienne, fraîche et fragile à la fois, Aphrodite Patoulidou campe une émouvante Anne Trulove, dont la modestie et la retenue font merveille, face à la truculente – et excellente – Baba de Kate Howden. Le duo formé par William Morgan et John Taylor Ward, dont on salue autant les qualités vocales que dramatiques, est d’évidence très mozartien aussi.”
“Captée de près, la direction de Barbara Hannigan restitue la nervosité joyeuse de la partition, tout en se montrant plus qu’attentive aux chanteurs, dont elle susurre les airs presque tout le temps.”


Forumopera, June 2020
“Autrement dit, tout se concentre sur le jeu, les corps, les visages, et bien sûr les voix. On pourrait parler de direction d’acteurs, plutôt que de mise en scène. C’est à Linus Fellbom que ce rôle est échu, lequel évoque la richesse de cette partition, son ambiguïté, la délicate balance entre comédie, parfois absurde, et drame profond.”
“On y voit Barbara Hannigan au début de cette aventure : à Paris, Londres, Zürich, Stockholm, elle auditionne de jeunes chanteurs. 350 jeunes artistes issus de 39 pays avaient envoyé un dossier et 125 avaient été retenus, pour distribuer finalement six rôles. Embarras du choix, évidemment, tant ils sont déterminés, fougueux, enthousiastes, et remarquables.”


Crescendo Magazine, June 2020
Taking Risks:
“On découvre ici la face émouvante de cette « bête de scène » qui est aussi un être à la fois fort et fragile, doté d’une volonté d’acier et d’un courage exemplaire. On suit l’évolution de la démarche au fil des mois. Au-delà des castings et des choix, il y a le contexte de mentorat. On assiste ainsi à des séances collectives au cours desquelles Barbara Hannigan est entourée de jeunes chanteurs sélectionnés, elle partage avec eux expériences, souvenirs, conseils pratiques, dans un climat serein qui est suscité par une méthode mise au point par Jackie Reardon, coach issue du milieu du sport, spécialisée dans la concentration physique et mentale, notamment pour des artistes-interprètes. Ces moments, au cours desquels l’« Action-Thinking » (« être dans le présent ») rejoint la démarche « Friendly Eyes », centrée sur l’empathie, tournent autour de la respiration et de la détente. Ces phases de mentorat font parfois l’objet d’invitations : sont ainsi présents Natalie Dessay, qui évoque elle aussi la solitude ou le poids du public qui est tellement en attente lorsqu’il se déplace pour une tête d’affiche, puis Daniel Harding, qui raconte ses premiers émois de chef d’orchestre. Ou encore Reinbert de Leeuw, « incarnation de la musique » pour Barbara Hannigan, qui a enregistré avec lui et a été souvent son complice (une photographie des deux artistes, gorgée de sourires, placée en début de livret, le confirme). De Leeuw est décédé à Amsterdam le 14 février dernier, à l’âge de 81 ans ; c’est à lui que le présent double DVD Accentus est dédié.”

The Rake’s Progress:
“Le plateau vocal est celui que Barbara Hannigan a choisi, et il faut bien reconnaître que ses décisions ont été heureuses et judicieuses : chacun est à sa place, les voix sont bien présentes, l’investissement scénique est énorme et le dynamisme constant…ces jeunes artistes se projettent dans l’action avec toute l’énergie qui les anime, mais aussi avec un sens du spectacle qui entraîne l’enthousiasme du public. 
A plusieurs reprises, lorsque la caméra la montre en pleine action, on découvre de façon quasi charnelle la précision du geste, le souci du détail, le dynamisme interne projeté vers les musiciens, la confiance accordée à ces jeunes voix, le bonheur (oui, le bonheur !) que son visage et ses expressions mettent en évidence, et, il faut oser le mot, la lumière qui se dégage de cette femme dont la force fragile mais si assumée éclate avec une puissance extraordinaire. Ces deux DVD, à visionner absolument, sont la démonstration d’un talent hors normes qui a encore beaucoup à apporter à la musique.”


Purchase The Rake’s Progress / Taking Risks DVD